Où stocker mes cryptomonnaies ?

Comment conserver de façon sécurisée une cryptomonnaie ? La question est cruciale pour tout acheteur de Bitcoin : par définition, la monnaie virtuelle est dématérialisée, ce qui signifie que sa valeur est associée à une simple suite de chiffres et de lettres stockés sur une infrastructure informatique décentralisée. Dans ce contexte, comment garder au chaud ses devises ? Plusieurs moyens de stockage s’offrent à l’investisseur.

La première solution, la plus simple, consiste à conserver ses cryptomonnaies dans le portefeuille virtuel associé à la plateforme sur laquelle a été réalisé l’achat. Quand on commande des Bitcoin ou de l’Ether sur un site, on peut choisir de ne pas rapatrier les fonds ainsi acquis sur un outil tiers : ils restent donc stockés directement sur le site d’achat ou la plateforme d’échange. La plupart des investisseurs estiment toutefois que cette solution n’est pas suffisamment sécurisée : si cet intermédiaire est victime d’un problème technique ou d’un piratage, la cryptomonnaie risque de s’envoler.

Créer un portefeuille de cryptomonnaie

Pour pallier ce problème, les acheteurs de Bitcoin, Litecoin et autres altcoins choisissent généralement de se munir de leur propre portefeuille informatique, soit par l’intermédiaire d’un service en ligne, soit via un logiciel installé localement sur leur ordinateur. Dans ce contexte, l’utilisateur détient l’ensemble des éléments nécessaires à l’authentification et à l’accès aux cryptomonnaies. Les clés de chiffrement et mots de passe ne sont connus d’aucun tiers, ce qui réduit en théorie les risques de piratage ou de vol, du moins tant que ces informations ne sont pas compromises. Un pirate pourrait par exemple chercher à s’infiltrer sur l’ordinateur d’un investisseur pour y voler ces éléments d’identification et ensuite se connecter au portefeuille pour transférer les devises stockées vers son propre compte.

Désireux d’offrir une sécurité encore plus élevée, quelques spécialistes des cryptomonnaies ont imaginé un dispositif physique sur lequel on pourrait stocker et protéger la clé privée d’accès à son portefeuille électronique. Ces appareils prennent la forme de petites clés USB, parfois verrouillées par un code PIN ou un mot de passe.

Une fois qu’on y a chargé les codes correspondant à son enveloppe de cryptomonnaies, il suffit de les éloigner de tout ordinateur pour garantir leur sécurité face aux risques d’attaque informatique. L’enjeu devient alors d’assurer leur sécurité physique, soit en les dissimulant, soit en les stockant dans un lieu protégé de type coffre bancaire…

Stocker des cryptomonnaies, un enjeu complexe

Quelle que soit la solution retenue, il est impossible de garantir une sécurité absolue : une clé privée peut être piratée, un support physique peut être dérobé. On recommande donc généralement de répartir ses investissement sur plusieurs supports et de gérer soigneusement tous les aspects liés à la sécurité du portefeuille afin de limiter les risques et protéger ses cryptomonnaies.