Découvrez les méthodes pour vendre vos bitcoins facilement

Considérée comme la monnaie du futur, le bitcoin n’est pas encore accepté partout. Vendre ses bitcoins permet donc de récupérer de la monnaie fiduciaire dans la devise de son choix. Il existe plusieurs méthodes pour réaliser cette opération.

Vendre ses bitcoins sur les plateformes d’échanges

La plupart des plateformes qui permettent l’achat de bitcoins grâce à sa monnaie fudiciaire habituelle proposent également de réaliser la transaction inverse. Grâce à un virement sur son compte bancaire, les bitcoins peuvent être revendus facilement. Sur des plateformes comme Coinbase, Paymium ou Kraken, il ne faut que quelques minutes pour réaliser cette transaction. Il faudra simplement attendre le délai normal pour la vérification de l’identité bancaire avant le virement.

En général, le processus de vérification demande de réaliser un virement bancaire depuis son compte bancaire sur son portefeuille de bitcoins. Grâce à cette opération, les coordonnées bancaires seront enregistrées par la plateforme. Il ne suffit que d’un à deux euros pour vérifier son identité bancaire et réaliser par la suite des ventes régulières.

Vendre des bitcoins entre particuliers

Grâce à des sites classiques qui se concentrent sur l’échange de biens, il est tout à fait possible de vendre ses bitcoins. Des annonces sont en effet présentes sur Le Bon Coin et sur Anibis.

Des sites dédiés à la vente de bitcoins permettent également de vendre sa monnaie virtuelle. LocalBitcoins favorise la vente de bitcoins entre particuliers qui habitent dans une même zone géographique. Pour réussir cette opération, la somme correspondante à la vente des bitcoins doit être envoyée à l’adresse du vendeur. La méthode de versement est laissée à l’appréciation des deux parties. Il peut aussi bien se faire en cash, par virement bancaire ou par PayPal.

La vente de bitcoins dans des magasins physiques

Même s’il existe encore peu de magasins qui acceptent les bitcoins, il est possible d’en trouver quelques-uns. La démocratisation du bitcoin devrait en effet mener à de nouvelles créations de magasins pour dépenser sa monnaie virtuelle.

La Maison du Bitcoin en France est située à Paris. Cet établissement permet de l’achat et la vente de bitcoins de façon directe. Très pratique pour les personnes qui souhaitent vendre leurs bitcoins, les transactions sont immédiates. Il faut simplement se munir de sa pièce d’identité et de son portefeuille Bitcoin.

Echangez ses bitcoins contre des biens ou services

Pour pouvoir utiliser ses bitcoins, de nombreux services acceptent désormais la monnaie virtuelle. Vendre ses bitcoins en échange d’un service peut donc être très utile. Le site Bitcoin.fr a décidé de dresser la liste des magasins et e-commerces qui proposent des services ou des biens en échange de bitcoins. Pour s’offrir des chaussettes ou bénéficier d’un hébergement de qualité pour son site web, la liste est longue. Les propriétaires d’un portefeuille virtuel peuvent donc en profiter pour vendre leurs bitcoins mais aussi leurs Etherums ou Litecoins.

Connaître la fiscalité

Quelle que soit la méthode utilisée pour vendre ses bitcoins, il faut s’assurer de respecter la législation en vigueur. Il existe en effet trois profils de vendeurs de monnaies virtuelles :

  • Vous êtes un vendeur avec des gains ponctuels
  • Vous êtes un vendeur avec des gains importants
  • Vous êtes un vendeur professionnel

Pour la première catégorie, la tolérance fiscale est de 2000 euros maximum sur trois mois. Il faudra donc être vigilant dans ses déclarations car tout dépassement peut être sanctionné. Chaque fin d’année, ces gains sont à déclarer en tant que revenus BNC. Le bénéfice net sert de référence. Il est donc à distinguer du chiffre d’affaire qui peut être plus élevé que les 2000 euros exigés.

Pour la catégorie 2, même si vous n’êtes pas un professionnel, vous devez créer une structure. La meilleure solution est très certainement de devenir auto-entrepreneur pour limiter les frais. Cette situation permet ensuite de vendre ses bitcoins librement. Les seuls bénéfices devront ensuite faire l’objet de déclarations trimestrielles.

La dernière catégorie est réservée aux personnes qui réalisent beaucoup de ventes chaque année. Toutefois, la fiscalité prévoit que les personnes qui perçoivent plus de 667 euros par mois doivent se soumettre à des règles très strictes. En effet, la fiscalité est assez importante pour un vendeur professionnel. Il faut donc en prendre connaissance avant de se lancer dans cette voie.